L’intervention du bon samaritain (Luc 10, 25-39) et la médiation

Bon samaritain, Bible

Le bon samaritain – La Bible

Les personnages : Jésus et le légiste ; le légiste posant des questions à Jésus qui y répond.

Par la maïeutique, Jésus amène le légiste à répondre lui-même aux questions qu’il a posées. Cet outil, en fait celui de l’accouchement, est utilisé également par les médiateur(es).

La seconde réponse faite par le légiste est celle-ci : « Celui-là qui a exercé la miséricorde envers lui. » Il a accouché de cette réponse à la suite de la parabole que lui a racontée Jésus qui venait de recevoir sa seconde question « Et qui est mon prochain ? »

Dans cette parabole, nous voyons un prêtre et un légiste en défaut flagrant d’assistance à personne en danger et, un samaritain, au chevet de l’homme abandonné. Ce samaritain, étranger en ces lieux, administre les premiers soins à cet homme, puis le confie à un aubergiste du lieu, en lui faisant des recommandations.

Pendant que j’observais le comportement du bon samaritain, j’ai pensé aux médiateurs administratifs encore appelés médiateurs institutionnels comme le médiateur de la République, le médiateur bancaire, etc., tous ces médiateurs qui peuvent se saisir d’office chaque fois qu’ils ont des motifs réels et sérieux de croire, chacun dans leur domaine de compétence, qu’il y a des usagers ou des clients qui ont été lésés ou qui pourraient l’être du fait de l’administration dont leur fonction relève. Vous savez déjà que dans la médiation conventionnelle, toutes les parties doivent convenir d’aller en médiation. La médiation administrative ou institutionnelle est donc différente.

Cette possibilité d’auto-saisine du médiateur administratif ou institutionnel présente beaucoup d’intérêt car nous savons que dans certaines administrations publiques ou dans certaines grosses administrations privées, les employés ne se sentent pas forcément les prochains des usagers alors, ils passent leur chemin comme le prêtre et le lévite de la parabole, sans rendre le service pour lequel ils sont payés. Et lorsque le bon samaritain institutionnel s’en rend compte, il enquête et formule les recommandations appropriées.

J’ai parlé du prêtre et du lévite qui chacun, passa outre. Puis-je leur jeter la première pierre ? Dur, dur, dur de transformer les rendez-vous du destin en occasion de miséricorde ou de charité. Que le Seigneur nous y aide, en nous communiquant son esprit, afin que sans blêmir, nous puissions proclamer à tue-tête : « Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, de toute ta force et de tout ton esprit ; et ton prochain comme toi-même » !

———————————————————-

Vous voulez poser des questions ? Vous avez envie de commenter l’article ? Faites-le ci-dessous, s’il vous plaît ! Je vous répondrai avec plaisir.

Vous pouvez partager l’article, à votre guise, notamment au moyen de l’une des icônes situées ci-après ou avant le début de l’article. Je vous en remercie par avance.

Enfin, vous pouvez prendre rendez-vous, si nécessaire, au moyen du formulaire de contact qui se trouve non seulement en dessous de la bannière de ce blog, mais encore dans les rubriques « Venir en arbitrage » ou « Venir en médiation ».

Cotonou, le 09 octobre 2017

Elvire VIGNON, Avocate honoraire, Arbitre et Médiatrice

Mots-clefs : , , ,

À propos Elvire VIGNON

Je vous aide à passer du conflit à la paix pour des affaires prospères par la convivialité, la confidentialité et la maîtrise des risques, dans le règlement de vos contentieux. Ces qualités vous sont offertes dans l’arbitrage et la médiation, processus faciles à mettre en œuvre. Vous pouvez vous accorder avec votre partenaire, pour cela, soit avant même la naissance du litige soit après la naissance du litige même lorsqu'une juridiction étatique a déjà été saisie. Le coût du processus, supporté à parts égales entre vous et votre partenaire, au début, vous met ainsi d'emblée sur le même pied d'égalité et renforce la qualité d'impartialité du médiateur ou de l'arbitre.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus