Matthieu 25, 1-13. Parabole des dix vierges.

Personnages et contexte :  Jésus a quitté le temple après avoir démontré à la foule et à ses disciples, l’hypocrisie des scribes et des pharisiens, en présence de ces derniers. Arrivé au mont des Oliviers, les disciples l’ont interrogé sur le signe de son avènement et de la fin des temps. En réponse, Jésus leur a donné plusieurs enseignements y compris sous forme de paraboles. C’est l’une de ces paraboles, la parabole des dix vierges, que l’Église catholique propose à notre méditation, ce dimanche 12 novembre 2017.

Parabole, évangile, Jésus, dix vierges

Peinture de Peter von Cornelius

L’introduction (Mt 25, 1) montre que l’image enseignée par Jésus à ses disciples, sert à illustrer le royaume des cieux. Cette image nous montre que le royaume des cieux n’est pas une destination mais un cheminement : « Alors il en sera du Royaume des Cieux comme de dix vierges qui s’en allèrent, munies de leurs lampes, à la rencontre de l’époux« ; un cheminement dont le but est de rencontrer l’époux, le roi, Dieu.

Le corps de la parabole se présente en deux points : les dispositions prises par les amies de l’épouse (demoiselles d’honneur) pour aller à la rencontre de l’époux et l’arrivée de l’époux.

La disposition principale prise (Mt 25, 2-6), c’était la lampe or la lampe ne fonctionnait pas sans huile. La lampe et l’huile étaient donc deux choses indissociables pour avoir de la lumière en permanence. En attendant l’époux, toutes les dix demoiselles se sont assoupies. Les lampes ont brûlé, l’époux est arrivé, il fallait remettre de l’huile, recharger la lampe. Il y en avait qui avait de l’huile en réserve, les autres, pas.

La lampe, c’est notre baptême. L’huile nous sert à entretenir, à lubrifier notre baptême. L’huile, c’est l’ensemble des actes, des gestes que nous posons pour faire vivre les commandements de Dieu éclairés et résumés par Jésus avec la formule suivante :  « Le premier c’est : Ecoute, Israël, le Seigneur notre Dieu est l’unique Seigneur, et tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme, de tout ton esprit et de toute ta force. Voici le second : Tu aimeras ton prochain comme toi-même. Il n’y a pas de commandement plus grand que ceux-là. » (Marc 12, 28-34).

L’huile et le manque d’huile ont produit leurs effets (Mt 25, 7-12). En effet, cinq demoiselles ont pu accueillir l’époux et cinq autres, non. Les premières ne pouvaient pas aider utilement les dernières : « Donnez-nous de votre huile, car nos lampes s’éteignent. Mais celles-ci leur répondirent : il n’y en aurait sans doute pas assez pour nous et pour vous ; allez plutôt chez les marchands et achetez-en pour vous ».

Chacun répond de ses actes. Chacun profite de ses actes, chacun en souffre aussi. La responsabilité est individuelle dans le cheminement vers Dieu, dans le sens que nous donnons à notre baptême.

Moralité et c’est la conclusion : « Veillez donc, car vous ne savez ni le jour ni l’heure » (Mt 25, 13). Ne marchandons pas notre amour, c’est difficile parfois et très souvent même, cependant, Jésus est là, jusqu’à la fin des temps, et prêt à nous aider.

Mon Dieu, Notre Père, délivre-nous de la tentation de remettre au lendemain nos gestes et actes d’amour.

Colloque : Seigneur Jésus, s’il te plaît tiens-nous par la main pour que nous ayons, chaque jour suffisamment d’huile, pour graisser et faire fonctionner les ressorts d’amour que le Seigneur a planté dans nos cœurs.

———————————————

Vous voulez poser des questions ? Vous avez envie de commenter l’article ? Faites-le ci-dessous, s’il vous plaît ! Je vous répondrai avec plaisir.

Vous pouvez partager l’article, à votre guise, notamment au moyen de l’une des icônes situées ci-après ou avant le début de l’article. Je vous en remercie par avance.

Enfin, vous pouvez prendre rendez-vous, si nécessaire, au moyen du formulaire de contact qui se trouve non seulement en dessous de la bannière de ce blog, mais encore dans les rubriques « Venir en arbitrage » ou « Venir en médiation ».

Cotonou, le 12 novembre 2017

Elvire VIGNON, Avocate honoraire, Arbitre et Médiatrice

Mots-clefs : , ,

À propos Elvire VIGNON

Je vous aide à passer du conflit à la paix pour des affaires prospères par la convivialité, la confidentialité et la maîtrise des risques, dans le règlement de vos contentieux. Ces qualités vous sont offertes dans l’arbitrage et la médiation, processus faciles à mettre en œuvre. Vous pouvez vous accorder avec votre partenaire, pour cela, soit avant même la naissance du litige soit après la naissance du litige même lorsqu'une juridiction étatique a déjà été saisie. Le coût du processus, supporté à parts égales entre vous et votre partenaire, au début, vous met ainsi d'emblée sur le même pied d'égalité et renforce la qualité d'impartialité du médiateur ou de l'arbitre.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus