Augmente en nous la foi! Luc 17, 1-6

Fleur, foi, sénévé, moutarde

Fleur de sénévé (moutarde)

Le contexte et les personnages :

Jésus monte vers Jérusalem, accompagné de ses disciples. Leur route est parsemée des enseignements que Jésus donne. Trois enseignements qui peuvent être liés ou détachés forment la trame de cette péricope d’évangile proposée par l’Église catholique à notre méditation ce jour 13 novembre 2017.

Commentaires :

« Il est impossible que les scandales n’arrivent pas, mais malheur à celui par qui ils arrivent ! » (Luc 17, 1). Un disciple, un chrétien, ne doit pas être auteur de scandale dans son environnement, autrement dit un chrétien se doit d’agir avec vertu dans tous les volets de sa vie sans exclusive : familial, professionnel, social, etc. Ces vertus ne sont rien d’autre que les commandements de Dieu éclairés et résumés par le double commandement de Jésus : aimer Dieu et aimer son prochain comme soi-même.

Ainsi muni, un disciple peut aider plus facilement un membre de la communauté à se corriger mais aussi peut pardonner plus facilement lorsque ce membre se repent de sa faute (Cf. Luc 17, 3b-4). Ces devoirs d’aide, d’assistance et de mansuétude sont de bonnes manières de faire circuler l’amour.

Ces exigences de conduite paraissent tellement élevées (et je les comprends fort bien !!!) aux yeux des disciples qu’ils croient avoir besoin d’une foi plus grande pour les réaliser et ils le demandent à Jésus : « Augmente en nous la foi » mais Jésus leur répond en les invitant à pratiquer le degré de foi qu’ils ont déjà (Cf. Luc 17, (5-6). Je comprends cela comme une manière de dire que la foi se nourrit de l’action et que l’action rejaillira ensuite sur la foi et l’augmentera. L’action, cette conduite personnelle vertueuse et cet amour pour le  prochain, donnera plus de puissance à la foi. Ainsi la foi en Dieu ne peut se révéler que dans la pratique. La foi révélée :-) .

Colloque :

Seigneur Jésus, aide-moi à vivre, avec l’esprit de Dieu, dans l’amour, pour créer le terreau fertile à la pratique de ma foi en Dieu.

Cotonou, le 13 novembre 2017

Elvire VIGNON, Avocate honoraire, Arbitre et Médiatrice

Mots-clefs : , , ,

À propos Elvire VIGNON

Je vous aide à passer du conflit à la paix pour des affaires prospères par la convivialité, la confidentialité et la maîtrise des risques, dans le règlement de vos contentieux. Ces qualités vous sont offertes dans l’arbitrage et la médiation, processus faciles à mettre en œuvre. Vous pouvez vous accorder avec votre partenaire, pour cela, soit avant même la naissance du litige soit après la naissance du litige même lorsqu'une juridiction étatique a déjà été saisie. Le coût du processus, supporté à parts égales entre vous et votre partenaire, au début, vous met ainsi d'emblée sur le même pied d'égalité et renforce la qualité d'impartialité du médiateur ou de l'arbitre.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus