Notre baptême, ce sycomore … Lc 19, 1-10

Érable sycomore pourpre

Érable sycomore pourpre, 20 m de hauteur

Notre baptême, ce sycomore qui nous permet d’accueillir Jésus en nous, comme Zachée, et de réparer nos fautes à l’égard de notre prochain. Pour engendrer un mieux vivre, source de paix et de réduction des conflits. Pour obtenir le salut. Pour alimenter la trame de notre jugement.

Notre baptême, ce sycomore qui nous élève au-dessus des contingences du quotidien, pour mieux aimer notre prochain et bâtir un monde de paix. Seigneur, donne-nous d’en avoir conscience.

Lc 19, 1-10 : texte de l’Évangile proposé par l’Église catholique à notre méditation, ce jour 21 novembre 2017

« Entré dans Jéricho, il traversait la ville. Et voici un homme appelé du nom de Zachée ; c’était un chef de publicains, et qui était riche. Et il cherchait à voir qui était Jésus, mais il ne le pouvait à cause de la foule, car il était petit de taille. Il courut donc en avant et monta sur un sycomore pour voir Jésus, qui devait passer par là. Arrivé en cet endroit, Jésus leva les yeux et lui dit : « Zachée, descends vite, car il me faut aujourd’hui demeurer chez toi. » Et vite il descendit et le reçut avec joie. Ce que voyant, tous murmuraient et disaient : « Il est allé loger chez un homme pécheur ! » Mais Zachée, debout, dit au Seigneur : « Voici, Seigneur, je vais donner la moitié de mes biens aux pauvres, et si j’ai extorqué quelque chose à quelqu’un, je lui rends le quadruple. » Et Jésus lui dit : « Aujourd’hui le salut est arrivé pour cette maison, parce que lui aussi est un fils d’Abraham. Car le Fils de l’homme est venu chercher et sauver ce qui était perdu. »

Cotonou, le 21 novembre 2017

Elvire VIGNON, Avocate honoraire, Arbitre et Médiatrice

Mots-clefs : , , ,

À propos Elvire VIGNON

Je vous aide à passer du conflit à la paix pour des affaires prospères par la convivialité, la confidentialité et la maîtrise des risques, dans le règlement de vos contentieux. Ces qualités vous sont offertes dans l’arbitrage et la médiation, processus faciles à mettre en œuvre. Vous pouvez vous accorder avec votre partenaire, pour cela, soit avant même la naissance du litige soit après la naissance du litige même lorsqu'une juridiction étatique a déjà été saisie. Le coût du processus, supporté à parts égales entre vous et votre partenaire, au début, vous met ainsi d'emblée sur le même pied d'égalité et renforce la qualité d'impartialité du médiateur ou de l'arbitre.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus