Investissons-nous ! Luc 19, 11-28

Jésus, graphique, croissance

Jésus – Courbe de croissance

Le royaume de Dieu apparaîtra pleinement lorsque l’ensemble des serviteurs (chrétiens) du roi (Jésus) le serviront pleinement et loyalement d’une part et lorsque le roi (Jésus) aura réduit tous ses ennemis.

J’ai l’impression que Jésus nous dit : vous, chrétiens, que chacun s’occupe de fructifier la part du royaume qu’il a reçu. Moi, je fais de mes ennemis, mon affaire personnelle.

Autrement dit, tant qu’il restera un chrétien qui ne fait pas fructifier son baptême et le garde comme une mine dans un linge, le royaume ne s’étendra pas. Seigneur Jésus, s’il te plaît, montre-nous comment te servir, comment construire le royaume de Dieu, à travers nos activités quotidiennes, montre-nous comment faire de chacune de nos activités, une louange à ta gloire.

 Luc 19, 11-28 : texte de l’Évangile proposé par l’Église catholique à notre méditation ce jour 22 novembre 2017

« Comme les gens écoutaient cela, il dit encore une parabole, parce qu’il était près de Jérusalem, et qu’on pensait que le Royaume de Dieu allait apparaître à l’instant même. Il dit donc : « Un homme de haute naissance se rendit dans un pays lointain pour recevoir la dignité royale et revenir ensuite. Appelant dix de ses serviteurs, il leur remit dix mines et leur dit : Faites-les valoir jusqu’à ce que je vienne. Mais ses concitoyens le haïssaient et ils dépêchèrent à sa suite une ambassade chargée de dire : Nous ne voulons pas que celui-là règne sur nous.

« Et il advint qu’une fois de retour, après avoir reçu la dignité royale, il fit appeler ces serviteurs auxquels il avait remis l’argent, pour savoir ce que chacun lui avait fait produire. Le premier se présenta et dit : Seigneur, ta mine a rapporté dix mines. » – « C’est bien, bon serviteur, lui dit-il; puisque tu t’es montré fidèle en très peu de chose, reçois autorité dix villes. Le second vint et dit : Ta mine, Seigneur, a produit cinq mines. A celui-là encore il dit : Toi aussi, sois à la tête de cinq villes.

« L’autre aussi vint et dit : Seigneur, voici ta mine, que je gardais déposée dans un linge. Car j’avais peur de toi, qui es un homme sévère, qui prends ce que tu n’as pas mis en dépôt et moissonnes ce que tu n’as pas semé ». – « Je te juge, lui dit-il, sur tes propres paroles, mauvais serviteur. Tu savais que je suis un homme sévère, prenant ce que je n’ai pas mis en dépôt et moissonnant ce que je n’ai pas semé. Pourquoi donc n’as-tu pas confié mon argent à la banque ? A mon retour, je l’aurais retiré avec un intérêt. Et il dit à ceux qui se tenaient là : « Enlevez-lui sa mine, et donnez-la à celui qui a les dix mines. » – « Seigneur, lui dirent-ils, il a dix mines ! … – « Je vous le dis : à tout homme qui a l’on donnera ; mais à qui n’a pas on enlèvera même ce qu’il a. »

« Quant à mes ennemis, ceux qui n’ont pas voulu que je règne sur eux, amenez-les ici, et égorgez-les en ma présence. »

« Ayant dit cela, il partait en tête, montant à Jérusalem ».

Cotonou, le 22 novembre 2017

Elvire VIGNON, Avocate honoraire, Arbitre et Médiatrice

Mots-clefs : , , ,

À propos Elvire VIGNON

Je vous aide à passer du conflit à la paix pour des affaires prospères par la convivialité, la confidentialité et la maîtrise des risques, dans le règlement de vos contentieux. Ces qualités vous sont offertes dans l’arbitrage et la médiation, processus faciles à mettre en œuvre. Vous pouvez vous accorder avec votre partenaire, pour cela, soit avant même la naissance du litige soit après la naissance du litige même lorsqu'une juridiction étatique a déjà été saisie. Le coût du processus, supporté à parts égales entre vous et votre partenaire, au début, vous met ainsi d'emblée sur le même pied d'égalité et renforce la qualité d'impartialité du médiateur ou de l'arbitre.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus