Marche en avant de toi-même et Évangile

Chameau, sable, plage, mer, empreintes

Chameau – Empreintes de pied

« Marche en avant de toi-même, comme le chameau qui guide la caravane ».

J’ai tenté de comprendre la raison pour laquelle cette exhortation qui nous vient d’Afrique du Sud comparait l’action de se dépasser soi-même à un chameau en tête de caravane.

La caravane représentant un groupe de voyageurs, je me suis aisément répondue que la comparaison était soutenable puisque l’action de se dépasser soi-même, de sortir de sa zone de confort, était un voyage. Un voyage qui commençait au fond de soi pour se matérialiser à l’extérieur de soi.

Les chameaux font de grandes distances dans des conditions climatiques sévères, le pas lent mais régulier ; bref, le chameau est persévérant, sobre, résistant, fort. Il a certainement les qualités dont nous avons besoin pour suivre Jésus le Christ, pour faire le voyage de conversion : « Si quelqu’un veut venir à ma suite, qu’il se renie lui-même », qu’il se charge de sa croix, et qu’il me suive » (Marc 8, 34), comme pour la veuve qui a offert tout ce qu’elle avait pour vivre (Luc 21, 1-4).

Tiens, tiens ! Et si c’était à cause de sa persévérance et de ses autres qualités qu’il « est plus facile à un chameau de passer par le trou de l’aiguille qu’à un riche d’entrer dans le Royaume de Dieu ! » ? :-) Mais cela, c’est une autre histoire !!!

Luc 21, 1-4 : texte de l’Évangile proposé par l’Église catholique à notre méditation ce jour 27 novembre 2017

 « Levant les yeux, il vit les riches qui mettaient leurs offrandes dans le Trésor. Il vit aussi une veuve indigente qui y mettait deux piécettes, et il dit : « Vraiment, je vous le dis, cette veuve qui est pauvre a mis plus qu’eux tous. Car tous ceux-là ont mis de leur superflu dans les offrandes, mais elle, de son dénuement, a mis tout ce qu’elle avait pour vivre ».

Cotonou, le 27 novembre 2017

Elvire VIGNON, Avocate honoraire, Arbitre et Médiatrice

Mots-clefs : ,

À propos Elvire VIGNON

Je vous aide à passer du conflit à la paix pour des affaires prospères par la convivialité, la confidentialité et la maîtrise des risques, dans le règlement de vos contentieux. Ces qualités vous sont offertes dans l’arbitrage et la médiation, processus faciles à mettre en œuvre. Vous pouvez vous accorder avec votre partenaire, pour cela, soit avant même la naissance du litige soit après la naissance du litige même lorsqu'une juridiction étatique a déjà été saisie. Le coût du processus, supporté à parts égales entre vous et votre partenaire, au début, vous met ainsi d'emblée sur le même pied d'égalité et renforce la qualité d'impartialité du médiateur ou de l'arbitre.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus